Dentisterie opératoire

Pont traditionnel

Lorsqu’une ou plusieurs dents sont manquantes, il existe de nombreuses possibilités pour remédier à cette situation. Le pont traditionnel en est un. On peut comparer le pont dans le domaine dentaire à celui qui relie les deux rives d’un fleuve : deux piliers reliés par une passerelle. D’une manière assez similaire, le pont traditionnel sert à rejoindre deux dents piliers à l’aide d’une dent suspendue. On peut relier ainsi plusieurs dents, pourvu que le nombre et la qualité des piliers soient suffisants.

Le pont nécessite la fabrication d’une structure (charpente) qui supportera le matériau esthétique le recouvrant.

Tout comme pour la couronne, le pont traditionnel est conçu selon l’une des trois méthodes suivantes : le pont céramo-métallique, le pont céramo-céramique ou le pont de résine composite. Notons encore une fois que, pour des raisons de solidité, le pont avec sous-structure métallique est souvent la restauration de choix, surtout pour les dents postérieures.

Source : www.ottdq.com/protheses.php

dentisterie opératoire restaurations