Dentisterie générale

Endodontie

Au centre de la dent se trouve la pulpe. Elle est composée de vaisseaux sanguins, de nerfs et de tissu conjonctif, et elle est responsable de la formation de la dent durant son développement. La pulpe peut s’infecter à cause d’un coup, d’une carie profonde ou d’obturations répétées. Certains signes de la maladie pulpaire sont une sensibilité exagérée au chaud et au froid, une décoloration de la dent, une enflure et une douleur de la gencive.

Le dentiste commence par un examen clinique et radiologique de la dent pour évaluer si un traitement d’endodontie s’impose. Un à plusieurs rendez-vous sont nécessaires pour compléter le traitement, selon le nombre de racines et le contrôle de l’infection.

Sous anesthésie locale, on pratique d’abord une ouverture sur le dessus de la dent pour atteindre la pulpe malade et la retirer. Une fois la dent anesthésiée, une digue dentaire est placée autour de la dent pour agir comme écran protecteur afin d’empêcher l’aspiration ou la déglutition des instruments et la contamination par la salive durant la procédure. Le système canalaire est ensuite nettoyé, désinfecté et préparé mécaniquement. Il est finalement rempli et scellé avec un matériau d’obturation plastique. L’ouverture pratiquée est répare avec une couronne ou une autre restauration. Cette dernière étape assure la protection de la dent et lui redonne sa fonction normale.

dent saine

Dent saine

infection - inflammation

Infection – inflammation

couronne

Couronne

dentisterie générale endodontie