Dentisterie générale

Chirurgie – Extraction des dents de sagesse

Une dent incluse est une dent qui n’a pas complété son éruption en bouche dans un délai normal. Étant les dernières à faire éruption, les 3e molaires inférieures et supérieures, communément appelées dents de sagesse, sont sans contredit les dents les plus souvent incluses. Les statistiques indiquent que 95 % des 3e molaires qui doivent faire éruption l’auront déjà fait avant l’âge de 24 ans. Compte tenu de leur position dans la bouche, elles sont souvent inutiles à la mastication. En effet, soit par une éruption partielle ou par une inclusion totale en raison d’un manque d’espace, elles ne peuvent pas être fonctionnelles.

Si les indications pour une extraction en situation symptomatique sont évidentes, il en est autrement en situation asymptomatique. Le jugement clinique du dentiste est nécessaire afin de déterminer si l’extraction préventive des 3e molaires incluses peut s’avérer bénéfique pour le patient. Pour cela, l’évaluation préopératoire du patient, les indications et les contre-indications quant à leur extraction ainsi que les risques et complications postopératoires doivent être pris en compte.

Chose certaine, on ne doit pas attendre qu’une dent incluse pose problème avant de l’enlever, car les risques de complications et de séquelles ainsi que la difficulté de la chirurgie augmentent avec l’âge.

Il est indiqué, entre autres, de procéder à l’extraction de ces dents afin de prévenir ou de traiter soit une péricoronite (irritation des tissus mous entourant la dent en éruption), soit une pathologie dentaire (carie de la 2e ou 3e molaire), soit une pathologie parodontale, c’est-à-dire tout ce qui concerne les tissus de support de la dent (gencive et os) ou lorsqu’il y a évidence de dommage à la dent voisine (résorption). En contrepartie, l’extraction des 3e molaires incluses asymptomatiques est contre-indiquée chez le patient âgé, car les risques de complications et de séquelle augmentent avec l’âge ou encore lorsqu’il existe la présence de dommages imminents pour les structures adjacentes.

dentisterie générale chirurgie